Aller au contenu principal

34e 20 > 28.03.2020

image en background

Convaincre le public du futur

Les participants du programme U30 à Locarno
24 jeunes ont participé à "U30", dont Julia Schubiger du FIFF (4e depuis la gauche)

Parmi les nombreuses initiatives menées par le festival de film de Locarno, l’une était destinée au moins de trente ans. U30, comme elle s’intitule, avait pour thème « The Audience of the Future ». Organisée comme un think tank, elle a rassemblé 24 jeunes professionnel·le·s venus du monde entier, dont Julia Schubiger qui est programmatrice au FIFF.

Pendant les trois jours du programme, Julia et ses camarades ont discuté des changements auxquels l’industrie cinématographique fait face à cause de la transformation radicale des moyens de consommation de contenus audiovisuels ces dernières années. « Nous avons abordé des thématiques, » explique Julia, « telles que le rôle des festivals, la coexistence entre les plateformes VOD et les cinémas, les stratégies de promotion pour les films indépendants ainsi que les jeunes et leur fréquentation des salles de cinéma. »

Face à ces défis, il n’y a pas de solution unique miracle. Les participant·e·s se sont cependant entendu·e·s sur plusieurs points. Julia les résume :
« Nous étions tou·te·s d'accord pour dire que trop de films sont produits chaque année et que par conséquent certains films ne trouvent pas leur public. Chaque maillon de la chaîne devrait être plus exclusif mais mieux valoriser sa sélection. »
À cela s’ajoute le besoin d’une meilleure collaboration pour promouvoir chaque film de qualité. « Si chaque chaînon collabore avec le reste de l'industrie, le travail est partagé, de meilleure qualité et aura un meilleur impact. »
Enfin, une dernière solution serait de « très bien connaître son public, ses attentes et ses intérêts afin de lui proposer les meilleures productions possibles. »

Cela s’accomplira-t-il ? À chaque participant·e de mettre les idées en pratique et de passer le mot. Quant au suivi, le think tank locarnais a été organisé que pour une unique édition mais les participant·e·s comptent se retrouver. « Nous avons émis l'envie et le besoin, » relate Julia, « de nous revoir dans cinq ans pour discuter de l'évolution de la branche. » D’ici-là, les participant·e·s ne manqueront pas de s’informer les un·e·s, les autres de leurs observations.
 

Davantage sur le FIFF à Locarno:
En route pour Locarno-sur-FIFF (07.08)
Le jury Open Doors prime une «autobiographie» (16.08)
Des noms connus dans le palmarès de Locarno (21.08)

image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem