Aller au contenu principal

35e 16 > 25.07.2021

Le 35e FIFF démarre en fanfare avec une Cérémonie d’ouverture inédite

Mark Olexa, Espace recomposé, 2020

La Cérémonie d’ouverture du Festival International de Films de Fribourg (FIFF), annoncée comme une surprise en musique, a donné le ton : cette 35e édition se vivra ensemble et sur grand écran. Les personnes qui pourront dire « J’y étais ! » ont assisté à un événement unique ponctué de rebondissements et de performances hybrides live et audio-visuelles. Avec la complicité des réalisateurs Julien Chavaillaz et Mark Olexa, du Nouvel Opéra de Fribourg et de la Landwehr, ainsi que de l’artiste Cee-Roo, le spectacle a entremêlé images, musique live et allocutions officielles d’une manière inédite.

Galeries photos

Dans son discours, le Conseiller fédéral Alain Berset a parcouru la programmation du FIFF, proposant une analyse pleine d’humour des titres retenus, notamment « Pink Floyd : The Wall, pour rappeler l’importance des gestes barrières ». Et c’est en chantant que le directeur artistique Thierry Jobin a donné le coup d’envoi du FIFF.

Le Conseiller fédéral Alain Berset a rappelé le déploiement du FIFF 2020 en édition « 34 ½ » et s’est réjoui de la mise en place cette année d’une « 35e édition à la Demy. À la Jacques Demy, car remplie de musique ». Thierry Steiert, Syndic de la Ville de Fribourg, et Jean-François Steiert, Président du Conseil d’État de Fribourg, se sont également mis au diapason dans leurs discours respectifs pour ouvrir cette 35e édition estivale du FIFF sous les meilleurs auspices. Le Président de l’association du FIFF Mathieu Fleury a annoncé « une édition qui sera de bruit et de lueur : de bruit, après ce trop long silence culturel, et de lueur, pour illuminer les retrouvailles avec nos publics après cette douloureuse séparation forcée ». Il a ajouté que « pour le FIFF, innover, c’était se recentrer et se redéployer, en mettant notre créativité au service d’une authenticité retrouvée ».

L’idée d’une création unique en guise de Cérémonie d’ouverture est née pendant la pandémie. Du confinement le plus total à des lieux de représentation si vastes mais si vides, les cinéastes fribourgeois Julien Chavaillaz (Ersatzopera, réalisé en collaboration avec le Nouvel Opéra de Fribourg) et Mark Olexa (Espace recomposé, avec la Landwehr) ont présenté des courts métrages musicaux qui se font l’écho de cette longue période de mise à l’arrêt pour le milieu culturel. L’artiste audio-visuel biennois Cee-Roo (connu pour ses séquences dans l’émission 52 minutes) est ensuite entré en jeu avec l’un des puissants montages d’images tout en musique dont il a le secret. Point d’orgue de la Cérémonie, plusieurs chanteuses et chanteurs ainsi qu’une dizaine de musicien·nes de la Landwehr ont créé la surprise depuis la salle, avec une performance en direct. 

Afin de souligner la joie procurée par ce retour tant attendu à la vie culturelle et célébrer la musique qui est au cœur de cette 35e édition, le directeur artistique Thierry Jobin a chanté son discours. Sur une mélodie de Joe Dassin, il a proclamé avoir « fiffé là-haut sur la colline » et attendu, attendu impatiemment avec « un joli bouquet de films » la mise en place de cette édition reportée. Et d’espérer que le public, contrairement à la destinataire de la chanson de Joe Dassin, sera bien au rendez-vous du 16 au 25 juillet à Fribourg.
 

image en background image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem

Bienvenue sur la page « Mes favoris » !

C’est ici que vous pourrez:

  • Retrouver la sélection de vos séances
  • Ajouter simplement votre sélection à votre panier

Maintenant vous pouvez accéder à vos favoris et les partager depuis tous vos appareils en vous créant un compte.

S'inscrire maintenant

Bon Festival!