Aller au contenu principal

34e 20 > 28.03.2020

image en background

Au revoir Hugo

Hugo Corpataux

Le 2 juin, le Festival International de Films de Fribourg a perdu un ami et un père. Nous ne comptons plus le nombre d’années durant lesquelles, avant notre déménagement à l’Ancienne gare, il a accueilli notre organisation dans ses locaux de la Rue de Locarno. Ami, père, protecteur.

Avec le décès d’Hugo Corpataux à 96 ans, c’est aussi l’histoire du cinéma dans le canton de Fribourg qui est en deuil. Projectionniste ambulant, caméraman, distributeur, vendeur de matériel de cinéma, réalisateur, producteur, exploitant de salle (Le Studio), mais aussi compagnon du Festival dès les origines du FIFF, Hugo continuait à gravir régulièrement les escaliers de l’Ancienne gare pour venir nous dire bonjour, parler cinéma, politique ou amour, taquiner l’équipe et nous apporter, en vrai homme de foi, sa bénédiction. En 2018, nous avions été si heureuses et heureux de participer à l’exposition organisée par la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Fribourg et consacrée à son incroyable parcours : «Hugo Corpataux – Action!». 

Hugo Corpataux au vernissage de l'exposition de la BCU
Hugo Corpataux lors du vernissage de l'exposition à la BCU
© Pierre-Emmanuel Grandjean

Hugo était un autodidacte du 7e art aux goûts éclectiques, jamais en reste d’anecdotes et de piques ironiques. Le voir papillonner durant le Festival, d’un documentaire chinois à un film érotique argentin, d’une comédie coréenne à un film d’action sud-africain va profondément nous manquer.

Mardi 2 juin, il s’est endormi paisiblement pour rejoindre le pays des rêves. Nous le gardons comme un ange sur notre épaule.

image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem