Aller au contenu principal

Action - Le Festival commence!

the eagle huntress

La 31e édition du FIFF réaffirme la nécessité des festivals

La 31e édition du Festival International de Films de Fribourg (FIFF) s’est ouverte vendredi soir dans une salle comble. Le public a pu découvrir en Première Suisse, The Eagle Huntress, documentaire de l’anglais Otto Bell, sur le destin atypique d’Aisholpan Nurgaiv, première dresseuse d’aigle de Mongolie. La jeune fille a fait le déplacement jusqu’à Fribourg pour rencontrer le public. Parmi les juré-e-s présent-e-s à l’ouverture, le FIFF a eu la joie de retrouver la réalisatrice israélienne Yaelle Kayam, primée en 2016 à Fribourg avec Mountain, mais aussi l’acteur et réalisateur népalais Subarna Thapa, la directrice du Busan International Film Festival Kang Soo-youn, ainsi que les réalisateurs suisses Georges Schwizgebel et Jan Gassmann. Dès samedi, le public pourra assister aux courts et longs métrages en compétition ainsi qu’aux autres films du programme qui en compte 140 cette année, en provenance de 45 pays. Egalement présent à la cérémonie, l’écrivain américain Douglas Kennedy donnera une Masterclass le samedi 1er avril. D’autres personnalités du cinéma comptaient parmi les invité-e-s, dont la réalisatrice suisse Lea Pool qui présentera son dernier film, Double Sentence, en Première Suisse romande, le samedi 1 avril. Le coup d’envoi de la 31e édition a été donné par Marco Solari, président du Locarno Festival, en présence notamment d’Antoinette de Weck, Vice-Syndique de la Ville de Fribourg et de François Nordmann, président de l’association du FIFF, devant un parterre de nombreuses personnalités des mondes politiques, médiatiques et culturels.


Rencontres et dialogues autour du cinéma
En parallèle aux projections, le FIFF proposera tout au long de la semaine rencontres et débats avec divers-e-s invité-e-s. Le premier weekend sera ainsi marqué par la Masterclass de Douglas Kennedy, le samedi 1er avril et la table ronde autour des « Fantômes, mort, spiritisme et déni », dans le cadre de la section Cinéma de genre. Durant la semaine, des invité-e-s venu-e-s défendre leurs films du monde entier se succèderont. Le public pourra ainsi découvrir des films parfois jamais montrés, tels que ceux de la section Nouveau territoire : Népal, ou encore se replonger dans les coulisses du cinéma à travers la section Décryptage qui aura l’honneur d’accueillir notamment, Freddy Buache, Pierre Rissient ou encore Alexandre O. Philippe. 

SAVE THE DATES
Samedi 01 avril 18:30 Masterclass Douglas Kennedy
Dimanche 02 avril 17:15 Table ronde : Fantômes, mort, spiritisme et déni
Mardi 04 avril 18:30 Masterclass Freddy Buache
Mercredi 05 avril 18:30 Table ronde New Territory : Nepal
Jeudi 06 avril 18:30 Skype with James Toback  
Vendredi 07 avril 14:00 Think Tank : Cinéma, la machine à fantômes? 
Samedi 08 avril 16:00 Rencontre avec le Jury international