Aller au contenu principal

35e 19 > 28.03.2021

Le FIFF innove en musique

«Singin' in the Rain», Stanley Donen, Gene Kelly (USA, 1952)
«Singin' in the Rain», Stanley Donen, Gene Kelly (USA, 1952)

L’événement est quasiment inédit dans le monde des festivals de cinéma : le FIFF a décidé d’inviter la population à programmer une section de sa prochaine édition. Le public pourra en effet voter pour ses classiques préférés parmi cinquante titres marquants du thème choisi pour la section Cinéma de genre : Musique !. En 2021, cette dernière, comme le montre l’affiche de la 35e édition avec ses vibrants airs de Broadway, sera consacrée à la musique sous toutes ses formes cinématographiques. Par ailleurs, le Festival solidifie sa partition avec l’arrivée, au sein de son comité, de deux personnalités importantes : Beki Probst et Géraldine Zeuner. 

Plutôt Gene Kelly dans Chantons sous la pluie ou Olivia Newton-John dans Grease ? Plutôt comédies musicales hollywoodiennes ou variations japonaises, bollywoodiennes ou françaises façon Jacques Demy ? Plutôt hip-hop ou blues ? Plutôt Beatles ou Pink Floyd ? Prince ou Beyoncé ? Envie de revoir le Fame de 1980 ou Le Magicien d’Oz de 1939 ? Dès le 29 septembre et jusqu’au 18 octobre, tout le monde est invité, pour la première fois dans l’histoire du Festival International de Films de Fribourg, à voter pour cinq titres parmi cinquante. A l’issue de ces semaines, les films les plus plébiscités constitueront Cinéma de genre : Les désirs du public, une nouvelle section dont le concept est quasiment inédit dans le monde des festivals de cinéma. Une poignée de votantes et votants volontaires sera choisie pour présenter les titres projetés lors de la 35e édition, du 19 au 28 mars prochain.

Accéder au vote

« La section Cinéma de genre : Les désirs du public est conçue comme un complément de sa cousine Cinéma de genre, explique le directeur artistique du FIFF Thierry Jobin. Depuis la création de cette dernière en 2012, avec son curateur Jean-Philippe Bernard, nous cherchions toujours à glisser, parmi les perles inédites et récentes glanées aux quatre coins du monde, quelques films de référence. Nous les choisissions selon nos goûts et de manière arbitraire. Les innombrables témoignages de solidarité dont le public nous a gratifié depuis l’annulation du Festival en mars nous ont incité·es à lui adresser un grand merci en réveillant ce vieux rêve : convier tout un chacun à participer à la programmation. Cette expérience est quasiment unique dans le monde. Pourtant, les festivals n’ont pas forcément à être des tours d’ivoire où une élite choisirait seule le bon pain. Il nous a semblé qu’une part de l’offre patrimoniale, ces classique connus de toutes et tous, pourrait être apportée par les spectatrices et spectateurs. Ce sera leur carte blanche. Espérons qu’elles et ils seront nombreux·ses à s’en emparer ! »

Pour sa cinquième collaboration avec le FIFF, l’agence fribourgeoise Asphalte Design s’est également emparée de la thématique musicale pour célébrer cette édition anniversaire en parant le chiffre 35 des attributs de la comédie musicale. Ampoules des frontons de Broadway, éclairage de scène au moment où le spectacle s’apprête à emporter le public : l’affiche du FIFF 2021 annonce une édition plus festive que jamais. Une édition qui invite à se retrouver en mars les yeux écarquillés, le pied battant le tempo et surtout, après des mois de distanciation sociale, toutes et tous ensemble.

Affiche du FIFF21 - 35e édition du Festival International de Films de Fribourg
L'affiche de la 35e édition du FIFF

Deux grandes personnalités au comité
Lundi 28 septembre, l’Assemblée générale du FIFF a élu deux personnalités dont les compétences reconnues en Suisse et dans le monde promettent d’aider le Festival à se consolider et à poursuivre son envol. Cheffe « Culture et développement » à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des Affaires étrangères jusqu’à récemment, Géraldine Zeuner a été, notamment dans le cadre du soutien de la DDC au FIFF, une interlocutrice essentielle et passionnée. Elle restera donc plus intensément encore à l’intérieur même de l’organisation du Festival. Beki Probst, quant à elle, est l’une des Grandes Dames du cinéma mondial, de celles devant lesquelles toute l’industrie s’incline. Elle a été directrice artistique du festival genevois Stars de demain de 1988 à 1996 et fondatrice de l’European Film Market de la Berlinale, l’un des trois plus importants marchés du film au monde, qu’elle a brillamment mené comme directrice puis présidente durant plus de deux décennies. Cette suissesse d’origine turque a également dirigé les cinémas Quinnie à Berne et participé aux grandes heures du Festival de Locarno où elle a, dès 1985, créé le Trade Show destiné aux professionnels et participé au comité de sélection jusqu’en 1995. C’est dire l’immense honneur, pour le FIFF, de pouvoir accueillir ces deux femmes dans ses rangs.
 

image en background image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem