Aller au contenu principal

34e 20 > 28.03.2020

image en background

Des noms connus dans le palmarès de Locarno

Mamadou Dia at Locarno © Locarno Film Festival
Two awards for Mamadou Dia at Locarno © Locarno Film Festival

Le Festival de Locarno a remis une vingtaine de prix. Des noms connus du FIFF se sont glissés dans la liste des lauréates et lauréats.
Nous avons été très heureux d’apprendre la double récompense de Mamadou Dia pour son premier long métrage Baamum Nafi (Le Père de Nafi). Il a obtenu le Léopard d’or de la section Cinéastes du présent (Cineasti del presente) et le Swatch First Feature Award. En 2017, il était venu à Fribourg et avait remporté le prix du Réseau Cinéma CH avec son court métrage Samedi cinéma.

Dans la même section, on retrouve parmi les réalisateurs et réalisatrices primé·e·s Hassen Ferhani. Ce réalisateur algérien était présent à Fribourg en 2016 pour défendre son documentaire Roundabout in my head qui faisait partie de la sélection Compétition internationale : Longs métrages. A Locarno, il a reçu le Prix pour le meilleur réalisateur émergent (Best Emerging Director Award) avec son nouveau film 143 Rue du désert, son premier long métrage de fiction qui a été soutenu par le fonds suisse visions sud est dont le FIFF est l’un des partenaires aux côtés des festivals de Nyon, Winterthour et Locarno.

Hassan Ferhani © Locarno Film Festival
Hassan Fehrani avec le Prix pour le meilleur réalisateur émergent. © Locarno Film Festival

Un troisième réalisateur ayant passé par Fribourg figure dans le palmarès. Le jury de la compétition internationale de Locarno a attribué une mention spéciale à l’Indonésien Yosep Anggi Noen. Il présentait à Locarno son second long métrage Hiruk-pikuk si al-kisah (The Science of Fictions). C’était en 2014 que le public fribourgeois avait pu voir son court métrage A Lady Caddy Who Never Saw a Hole in One en compétition.

Yosep Anggi Noen
Mention Spéciale pour Yosep Anggi Noen dans la compétition internationale. © Locarno Film Festival

Nous leur adressons à tous les trois nos félicitations, ainsi qu’aux autres cinéastes primés (voir le palmarès complet).

C’est un grand plaisir de voir des amis du FIFF rencontrer le succès sur la suite de leur parcours. Il est possible que ces personnes reviennent à Fribourg, ou que d’autres lauréates et lauréats de Locarno découvrent le FIFF prochainement, continuant ainsi cette boucle qui lie les festivals suisses, comme le décrivait Thierry Jobin en amont du Festival de Locarno.
 

Davantage sur le FIFF à Locarno:
En route pour Locarno-sur-FIFF (07.08)
• Le jury Open Doors prime une «autobiographie» (16.08)
Convaincre le public du futur (19.08)

image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem