Aller au contenu principal

34e 20 > 28.03.2020

image en background

« A Sarajevo, toute la ville bouillonne pour le festival »

Sarajevo Open Air Cinema
Sarajevo Open Air Cinema © Sarajevo Film Festival

Le FIFF était en voyage au Sarajevo Film Festival du 18 au 22 août. Le festival bosnien fêtait cette année sa 25e édition. Delphine Niederberger, responsable de la médiation culturelle et membre de la commission artistique longs métrages, y a passé quatre jours intenses à s’immerger dans la production cinématographique de l’Europe du Sud et de l’Est.

« Outre les nombreuses projections et avant-premières, le festival comporte un riche programme dédié aux professionnel·le·s et à l’industrie du cinéma, » détaille Delphine Niederberger. Conférences quant aux enjeux et défis actuels de l’industrie y côtoient entre autres des projections de films en cours de production ou post-production, l’occasion pour les réalisateurs·trices et producteurs·trices de présenter leurs projets à des professionnel·le·s de la distribution et de la vente et à des programmateurs·trices de festivals. « C’est stimulant de pouvoir avoir un tel aperçu de la production actuelle dans un pareil cadre ».

La médiation culturelle n’était pas en reste, puisqu’une conférence thématisait la diversification de la programmation de films pour les jeunes publics. Florian Deleporte, du Studio des Ursulines à Paris, a partagé son expérience de programmateur d’une salle de cinéma essentiellement dédié au jeune public. « Il a également présenté la plateforme en ligne lancée par la salle de cinéma. » Fonctionnant d’abord comme référentiel de films adaptés aux enfants, le site s’est depuis doté d’une offre de vidéos par abonnement.

Delphine Niederberger rapporte dans ses bagages quelques films qui pourraient avoir leur place au FIFF. Elle s’est aussi laissée imprégner de l’ambiance du festival : « C’est un festival important de cette partie de l’Europe, toute la ville bouillonne ! C’est toujours intéressant et inspirant de voir comment ça s’organise ailleurs ».

Si on lui demande une anecdote particulière quant à son séjour, Delphine mentionne deux choses : « La projection en plein air du festival est impressionnante : elle est située au cœur de la ville, entre les bâtiments, avec une capacité de 3'000 personnes ! ». La richesse et la complexité historique et culturelle de la ville l’ont également marquée. « Le festival organise des visites guidées de la ville, cela permet de mieux appréhender son passé riche et mouvementé. Le festival de films a été fondé durant le siège de Sarajevo (1992-1995). Difficile d’imaginer comment était alors le quotidien des habitants de la ville ! »

image en background

Conception: Asphalte Design - Développement: Bluesystem