Aller au contenu principal

Sélection officielle

Compétition internationale: Longs métrages

La Compétition internationale est, bien entendu, la colonne vertébrale du festival. Comme chaque année, et en provenance d’Asie, d’Amérique latine, d’Afrique et de l’Europe de l’Est, une douzaine des films récents les plus novateurs et remuants sont sélectionnés. Aucun style ou genre n’est privilégié. Pas davantage le fait qu’il s’agisse ou non de premières œuvres. L’unique critère est la qualité des œuvres. Les films sont montrés trois fois, la plupart du temps en présence de leurs réalisateurs. Ceux-ci se disputeront de nombreux autres prix d’une valeur totale de presque CHF 70 000, dont le Grand Prix Regard d’or. 

Les vainqueurs rejoindront la liste impressionnante des signatures qui ont marqué les palmarès du FIFF depuis trois décennies: Gaston Kaboré, Souleimane Cissé, Shaji N. Karun, Omer Kavur, Raoul Peck, Hou Hsiao-hsien, Fernando Pérez, Abderrahmane Sissako, Stanley Kwan, Pablo Trapero, Edward Yang, Jia Zhang-ke, Carlos Sorín, Bahman Ghobadi, Ernest Abdyjaparov, Lav Diaz, Eric Khoo, Apichatpong Weerasethakul, Brillante Mendoza, Lee Chang-dong, Júlia Murat, Wang Bing, Lee Sujin, Christian Díaz Pardo ou encore, bien sûr, Yaelle Kayam, gagnante en 2016 avec Mountain!

Mountain de Yaelle Kayam, Regard d'or 2016
Mountain de Yaelle Kayam, Regard d'or 2016

Compétition internationale: Courts métrages

Le FIFF présente, pour la quatrième année consécutive, sa Compétition internationale de courts métrages. Tous les réalisateurs et toutes les réalisatrices sont invités à présenter leurs films à Fribourg.
Avec la volonté d’encourager les grandes signatures de demain et d’offrir au public des films issus d’une nouvelle vague de talents, les trois programmes de courts métrages (fiction, documentaire ou animation) présentés au FIFF sont l’occasion de découvrir les nouvelles tendances cinématographiques en droite ligne d’Amérique Latine, d’Asie, d’Afrique, du Moyen Orient ou des pays d’Europe de l’Est.

Le meilleur court métrage recevra un prix doté d’un montant de CHF 7 500 et rejoindra Manuel Abramovich (La Reina, 2014), Tofigh Amani (Ants Apartment, 2015) et Juliana Gómez (Iceberg, 2016) dans le palmarès du FIFF.
Pour la seconde année consécutive, un Jury composé d’étudiants et d’étudiantes du Réseau Cinéma CH remettra également un prix doté d’un montant de CHF 3 000.

#programme 1

Un état du monde
Que se passe-t-il à l’Est de l’Europe ? De l’autre côté de la Méditerranée ? Sur le continent asiatique ? Chaque jour, quantité d’informations nous parviennent, à chaud, sans que nous ayons forcément le temps ou le courage d’y jeter un œil. Face à ces sollicitations permanentes, il est parfois vital de ralentir, de poser sur le monde un regard apaisé, réfléchi. Car on peut aussi raconter l’actualité brûlante à travers de petits pas de côté plutôt que frontalement. Ou faire œuvre de résistance en traquant la beauté lors de ses apparitions les plus inattendues…

#programme 2

Je t’aime… moi non plus
Je t’aime… Moi non plus. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Pas du tout ? Mais alors, comment vivre ensemble ? Comment se séparer ? L’Homme est-il, comme le pense Aristote, un animal social, ou faut-il voir en lui, avec Pascal, un être profondément seul ? Si la philosophie n’a toujours pas tranché, le cinéma en revanche, se délecte des interactions complexes entre nos semblables. Attraction, répulsion, domination, séduction… Le contact avec l’Autre provoque des émotions aussi intenses que contradictoires.

#programme 3

Tête de mûle
« L'audacieux préfère son risque à la vie, et même à la gloire », écrivait Georges Bernanos dans Scandale de la vérité. Bien sûr il est des risques plus faciles à prendre que d’autres, mais c’est cette succession de choix effectués au quotidien – sortir ou non de sa zone confort, affronter ou non l’inconnu – qui en dit le plus sur notre personnalité et sur nos ambitions. Ainsi les plus entêtés sont également, souvent, les plus audacieux. A leurs risques et périls…

Pamela Pianezza

Iceberg de Juliana Gómez, meilleur court métrage 2016
Iceberg de Juliana Gómez, meilleur court métrage 2016

Hors compétition

Interroger le monde et l’expression cinématographique sans relâche, remettre les certitudes en cause, faire avancer les idées: l’ouverture et la clôture du FIFF 2016, tout comme quelques autres perles sélectionnées Hors compétition, ne seront pas des choix diplomatiques ou consensuels. Comme l’a dit le grand réalisateur sud-coréen Park Chan-wook, “I don't feel enjoyment watching films that evoke passivity: if you need that kind of comfort, I don't understand why you wouldn't go to a spa.”

The Eagle Huntress, Otto Bell
The Eagle Huntress, Otto Bell

Festival International de Films de Fribourg

31e 31.03 > 08.04 2017

Esplanade de l'Ancienne Gare 3
Case postale 550
1701 Fribourg - Suisse
+41 26 347 42 00
info@fiff.ch